9
Mar 2022

Concours d’éloquence – 4ème édition

Concours d’éloquence édition 4

 

Le mercredi 09 mars 2022, à l’IGA Maarif,  s’est tenu la superbe et très attendue quatrième édition du concours d’éloquence, une édition très animée et marquée par la présence d’un jury expérimenté, le mieux que l’on puisse est que le niveau était très élevé et l’auditoire était satisfait.

Le jury, à la fois, surpris, captivé et séduit, comme l’indiquait les 2 règles de cette édition, ont à tour de rôle exprimé leurs sentiments de satisfaction, un pur moment de plaisir car, au-delà d’un simple événement culturel organisé dans et par une école supérieure, c’était un moment de partage et de découverte, la découverte de jeunes ayant à la fois des philosophies matures et assumés mais encore plus des potentiels forts. Les 11 candidats ont su toucher les cœurs et les sensibilité de tous, par la clarté de leur message, par le poid des mots utilisés et la profondeur varié des idées.

 

L’ensemble des thèmes évoqués ont été abordés avec lucidité, calme, assurance et justesse, comme des pros ! Une journée marquée par un atmosphère de fête au lendemain de la célébration de la journée consacrée à la femme. Les 11 concurrents ont su apporter une approche personnelle en proposant leur propre ressenti et point de vu avec abnégation et assurance sur sujets comme le droit de la femme en société, l’euthanasie, l’amour, le choix et bien d’autres.

 

Au sortir de ce spectacle, les spectateurs ont tous retenu un mot : Waou ! Ce mot qui, utilisé avec intelligence à susciter des acclamations. C’est donc contre toutes attentes, que Madame Mbama Issapa Reine a remporté haut les mains cette édition avec son sujet : Vivre ! avec une moyenne de 9,06 et très juste à côté Monsieur Camara Konso, qui nous démontré que le choix de croquer la pomme par Adam et Ève dans l’Eden n’était pas contextuellement une mauvaise chose. Le Champion de la seconde édition, comme un aurevoir a occupé la 3eme place en sublimant l’espoir avec son sujet “Demain sera plus beau” ! Pour son franc parlé, le candidat numéro 1 venu d’une autre université externe, Aaron Tshamba s’est contenté de la 4e place. La grande surprise fut Madame Compaoré Maria, qui en defendant le droit des femmes avec humour et pragmatisme a reçu les félicitations et les honneurs qu’elle méritait, waou ! Quelle édition ! Et Mohamed Keïta, dans une rhétorique empruntée à Martin Luther King nous a fait d’unité, et par sa technicité il a été le seul candidat à avoir fait lever le public et le jury, il a occupé la 6e place.

 

En outre, l’autre surprise qui a marqué cette édition déjà animé fut, pour la seconde fois, la remise surprise des mains du Directeur pédagogique de l’IGA Monsieur Mohammed Zaoudi, d’une Distinction Honorifique octroyé à Monsieur Loïck Ghisse ONTSIRA, père fondateur de cette prestigieuse compétition, qui a su comme à son habitude animé ce concours avec maestria ce qui lui valut un commentaire drôle du directeur pour marquer sa polyvalence malgré son parcours d’ingénieur.

 

Bravo également, à toute l’équipe « The Kingdom of IGA » le BDE de l’école qui a, pour la seconde fois, contribuée à l’organisation et au très bon déroulement de cette 4e édition.

Ne dit-on pas que l’appétit vient en mangeant ? Plus on assiste à ce concours, plus on a envie d’y revivre. Après un tel spectacle, on ne peut que souhaiter assister à la prochaine édition, en 2023.

«  A cœur vaillant, rien d’impossible ! »

Laisser un commentaire