9
Avr 2021

Concours d’Éloquence 

La Grande finale du “Concours d’Éloquence”

Le vendredi 26 mars 2021, à l’IGA Maarif, s’est tenu la fameuse et très attendue troisième édition du concours d’éloquence, une édition époustouflant ! En tous les cas d’un très bon et excellent niveau.

Les membres du jury, à la fois, émus et fiers d’avoir assisté ont, à tour de rôle exprimé leurs sentiments de joie, cette fierté d’avoir assisté non pas seulement à un événement culturel organisé dans et par une école supérieure, mais surtout émue car les concurrents ont su toucher les cœurs par la clarté de leur message et la profondeur des idées.

Tous les sujets traités ont été abordés avec clairvoyance et justesse. Les candidats ont suggéré une approche personnelle en proposant leur propre analyse et interprétation avec courage et aplomb sur des thèmes comme la liberté, l’amour, la société et bien d’autres.

Ainsi, contre toutes attentes, il y a eu deux étudiants occupants la première place. Mademoiselle YLHAMANE Fatim-Zahra, qui a su nous charmer et transporter dans notre enfance avec son sujet « L’école de la vie » a occupé la 1ère place avec une moyenne de 8,7 et très juste à côté Monsieur Theive DIRAMBA 1er exéco avec son sujet « C’est quoi le bonheur finalement ? » avec une moyenne de 8,6 qui a su, par le biais d’un cheminement philosophique, nous amener à nous poser à cette question existentielle. Il avait déjà occupé lors de l’édition 2 la troisième place, et juste après Monsieur Abdoul Nacer DIALLO avec 7,9 qui nous a captivé avec un sujet portant sur le voyage.

En reprenant la formulation de Monsieur Moustapha ARAFAT : « Echouer pour mieux changer », il nous rappelle le principe du courage et de la patience. Le courage de ne pas abandonner en cas d’échec et la patience de réessayer plusieurs fois jusqu’à la réussite. En effet, l’inconnu fait peur, l’incompris encore plus. Alors on critique, on juge, on redoute. Si bien qu’on oublie de connaître, on oublie de comprendre. Que dire de plus ? Si ce n’est merci pour cette belle leçon de vie quotidienne !

La réaction de l’assistance a été à la hauteur des sujets et des mots utilisés, ce fut une acclamation, une ovation et même plus une réussite !

La quatrième place décernée à Mademoiselle Rahima BOUDARHAM, qui nous a proposé un discours très éloigné du conformisme habituel en insistant sur la nécessité de comprendre l’importance et l’évolution des ressources naturelles en Afrique de façon générale et au Maroc en particulier : « La ruée vers l’économie verte ». Rahima s’est révélée une concurrente de haut niveau et a su nous toucher par sa simplicité, sa fraîcheur et sa droiture.

En outre, l’une des plus belles surprises lors de cette édition, fut la remise très inattendue du Certificat de Reconnaissance octroyé à Monsieur Loïck Ghisse ONTSIRA, étudiant et fondateur de cette prestigieuse compétition, qui a su comme d’habitude animé ce concours avec maestria.

Bravo, également, à toute l’équipe « The Kingdom of IGA » qui a contribué à l’organisation et au très bon déroulement de la troisième édition du grand concours d’éloquence.

Après un tel spectacle, on ne peut que souhaiter assister à la prochaine édition, en 2022.

« A cœur vaillant, rien d’impossible ! »

Vous pouvez revivre ces meilleurs moments en cliquant ici
Félicitations à nos chers IGAistes !

 

 

Laisser un commentaire